Information

Investir dans une maison de vacances devient une denrée rare

Le nombre de maisons de vacances pouvant faire l’objet d’un investissement se réduit à grande vitesse. Nous nous attendons à ne plus pouvoir proposer de logement comme investissement d'ici début 2018. Au cours de l’année comptable qui s’est écoulée, Center Parcs Immobilier a vendu aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne pour pas moins de 300 millions d’Euros en logements de vacances, soit 30% de plus qu’à la même période l’année précédente. Les principales raisons qui marquent cette montée en flèche sont le flux d’investisseurs particuliers suite aux faibles taux d’épargne et une croissance limitée du nombre de logements de vacances disponibles.

Maintenant que les taux d’épargne sont au plus bas, beaucoup de particuliers sont à la recherche d’alternatives en matière de possibilités d’investissement. Center Parcs Immobilier constitue la plus large offre en logements de vacances et voit la vente aux particuliers augmenter en popularité. Le rendement sur les logements de vacances, qui sont reloués et gérés après la vente par Center Parcs pendant 15 ans, est beaucoup plus élevé que les taux d’épargne actuels. De plus, il s’agit d’un investissement sans soucis étant donné que Center Parcs prend à sa charge la gestion complète. La confiance placée dans le marché immobilier joue également un grand rôle dans l’augmentation de la demande en logements de vacances comme formule d’investissement. Nous constatons une croissance non seulement sur le plan national, mais également au-delà des frontières où les investisseurs particuliers achètent de plus en plus des logements de vacances aux Pays-Bas, en Belgique ou en Allemagne. A cela s’ajoutera prochainement la possibilité à des investisseurs particuliers chinois d’acquérir de l’immobilier récréatif aux Pays-Bas, en Belgique et en Allemagne par le biais de Center Parcs. La pression exercée sur le marché ne fera qu’augmenter.

Offre en logements de vacances épuisée aux Pays-Bas
Pendant ce temps, seulement quelques nouveaux logements s’ajoutent à l’offre du marché. La plus grande partie des logements de vacances de Center Parcs est aux mains d’investisseurs institutionnels. Très souvent, ils gardent les logements dans leur portefeuille d’investissement à très long terme à cause du rendement intéressant. En combinaison avec une demande croissante, l’offre en maisons de vacances en tant que formule d’investissement est fortement réduite. Aux Pays-Bas, où beaucoup de belges achètent une maison de vacances comme investissement, Center Parcs ne dispose pour l’instant plus de logements de vacances à vendre. Beaucoup d’investisseurs particuliers s’orientent d’avantage vers la Belgique (Les Ardennes) et l’Allemagne (Nordseeküste et Hochsauerland) où la société propose également des logements de vacances à la vente comme formule d’investissement. Center Parcs Immobilier mène actuellement des discussions avec des investisseurs institutionnels qui sont déjà propriétaire de divers Center Parcs afin de permettre dans un futur proche de proposer de nouveaux logements de vacances comme objet d’investissement.

« Les investisseurs institutionnels ne mettent à disposition que très peu d’immobilier pour le moment, alors que la demande en maisons de vacances comme investissement ne fait qu’augmenter parmi les particuliers. Il y a peu de nouvelles constructions, ce qui fait qu’à un certain moment le marché s’épuise. Les logements que nous proposons à la vente actuellement seront tous vendus d’ici début 2018 » nous explique Enrico de Koster, CEO Real Estate Belgium, Netherlands, Germany du Groupe Pierre & Vacances-Center Parcs.

Nouvelle norme
La vente en logements de vacances permet à Center Parcs de continuellement renouveler ses parcs et de proposer de nouveaux standards au sein de ses villages de vacances. D’ici cinq ans, les 7.000 logements de vacances de Center Parcs seront entièrement rénovés. Est impliqué un budget de 400 millions d’Euros.

Consultez notre offre et faites un premier pars vers un investissement sécurisé!